S. Frappart : première femme à officier en L1 en tant qu’arbitre centrale

Le 28 avril prochain, Stéphanie Frappart deviendra la première femme à diriger une rencontre de l’élite masculine en France, à l’occasion d’Amiens-Strasbourg. Une première historique en quatre-vingt-sept ans d’existence (1932).

Stéphanie Frappart a déjà arbitré en Ligue 2 mais aucune femme ne l’avait fait en Ligue 1 jusqu’à présent. Agée de 35 ans, la jeune femme officie depuis 2014 en Ligue 2, où elle est la seule à occuper ces fonctions.

Stéphanie Frappart est la seule femme à pouvoir vivre en partie de ses fonctions d’arbitre, dans « une sorte de semi-professionnalisme avec un fixe mensuel et des indemnités de matches », a expliqué en avril à l’AFP Pascal Garibian, le patron des arbitres français. Elle travaille encore trois jours par semaine à côté.

Le programme TV complet de la Coupe du Monde

Vendredi 7 juin – 21h00
France – Corée du Sud (TF1 et Canal +)

Samedi 8 juin – 15h00
Allemagne – Chine (Canal + Sport)
Samedi 8 juin – 18h00
Espagne – Afrique du Sud (Canal + Sport et TMC)
Samedi 8 juin – 21h00
Norvège – Nigeria (Canal + Sport)

Dimanche 9 juin – 13h00
Australie – Italie (Canal + Sport)
Dimanche 9 juin – 15h30
Brésil – Jamaïque (Canal + Sport)
Dimanche 9 juin – 18h00
Angleterre – Ecosse (Canal + Sport et TMC)

Lundi 10 juin – 18h00
Argentine – Japon (Canal + Sport)
Lundi 10 juin – 21h00
Canada – Cameroun (Canal + Sport)

Mardi 11 juin – 15h00
Nouvelle-Zélande – Pays-Bas (Canal + Sport)
Mardi 11 juin – 18h00
Chili – Suède (Canal + Sport)
Mardi 11 juin – 21h00
Etats-Unis – Thaïlande (Canal + Sport)

Mercredi 12 juin – 15h00
Nigeria – Corée du Sud (Canal + Sport)
Mercredi 12 juin – 18h00
Allemagne – Espagne (Canal + Sport)
Mercredi 12 juin – 21h00
France – Norvège (TF1 et Canal +)

Jeudi 13 juin – 18h00
Australie – Brésil (Canal + Sport)
Jeudi 13 juin – 21h00
Afrique du Sud – Chine (Canal + Sport)

Vendredi 14 juin – 15h00
Japon – Ecosse (Canal + Sport)
Vendredi 14 juin – 18h00
Jamaïque – Italie (Canal + Sport)
Vendredi 14 juin – 21h00
Angleterre – Argentine (Canal + Sport et TMC)

Samedi 15 juin – 18h00
Pays-Bas – Cameroun (Canal + Sport)
Samedi 15 juin – 21h00
Canada – Nouvelle-Zélande (Canal + Sport et TMC)

Dimanche 16 juin – 15h00
Suède – Thaïlande (Canal + Sport)
Dimanche 16 juin – 18h00
Etats-Unis – Chili (Canal + Sport et TMC)

Lundi 17 juin – 18h00
Afrique du Sud – Allemagne (Canal + Sport)
Chine – Espagne (Canal + Décalé)
Lundi 17 juin – 21h00
Nigeria – France (TF1 et Canal +)
Corée du Sud – Norvège (Canal + Sport)

Mardi 18 juin – 21h00
Italie – Brésil (Canal + Sport et TMC)
Jamaïque – Australie (Canal + Décalé)

Mercredi 19 juin – 21h00
Japon – Angleterre (Canal + Sport et TMC)
Ecosse – Argentine (Canal + Décalé)

Jeudi 20 juin – 18h00
Pays-Bas – Canada (Canal + Sport)
Cameroun – Nouvelle-Zélande (Canal + Décalé)
Jeudi 20 juin – 21h00
Suède – Etats-Unis (TMC et Canal + Sport)
Thaïlande – Chili (Canal + Décalé)

Samedi 22 juin – 17h30
Huitième de finale n°1 (TMC et Canal + Sport)
Samedi 22 juin – 21h00
Huitième de finale n°2 (TMC et Canal + Sport)
Dimanche 23 juin – 17h30
Huitième de finale n°3 (TMC et Canal + Sport)
Dimanche 23 juin – 21h00
Huitième de finale n°4 (TF1 et Canal + Sport)
Lundi 24 juin – 18h00
Huitième de finale n°5 (Canal + Sport)
Lundi 24 juin – 21h00
Huitième de finale n°6 (TMC et Canal + Sport)
Mardi 25 juin – 18h00
Huitième de finale n°7 (Canal + Sport)
Mardi 25 juin – 21h00
Huitième de finale n°8 (TMC et Canal + Sport)

Jeudi 27 juin – 21h00
Quart de finale n°1 (TMC et Canal + Sport)
Vendredi 28 juin – 21h00
Quart de finale n°2 (TF1 et Canal + Sport)
Samedi 29 juin – 15h00
Quart de finale n°3 (TMC et Canal + Sport)
Samedi 29 juin – 18h30
Quart de finale n°4 (TMC et Canal + Sport)

Mardi 2 juillet – 21h00
Demi-finale n°1 (TF1 et Canal + Sport)

Mercredi 3 juillet – 21h00
Demi-finale (TMC et Canal + Sport)

Samedi 6 juillet – 17h00
Match pour la 3e place (TMC et Canal + Sport)

Dimanche 7 juillet – 21h00
Finale (TF1 et Canal +)

Coupe du Monde 2019 – Le calendrier : les Bleues à PARIS, NICE et RENNES

Qualifiée en tant que pays hôte, l’Équipe de France Féminine, entraînée par Corinne Diacre, disputera le match d’ouverture à Paris le vendredi 7 juin à 21 heures (Parc des Princes) puis se déplacera à Nice le mercredi 12 juin (Stade de Nice) et à Rennes le lundi 17 juin (Roazhon Park) lors de cette phase de groupes. En phase de groupes, les rencontres se dérouleront à 15h, 18 h ou 21h.

À l’exception de Lyon qui accueillera les demi-finales (Stade de Lyon, mardi 2 et mercredi 3 juillet – 21h) et la finale (Stade de Lyon, dimanche 7 juillet à 17h00), chacune des villes hôtes organisera un huitième de finale entre le samedi 22 et le mardi 25 juin. En quart de première place dans le groupe A, les Bleues évolueraient au Havre avant de rallier éventuellement le Parc des Princes en quart.

Les quarts de finale se joueront au Havre (Stade Océane, jeudi 27 juin – 21h), à Paris (Parc des Princes, vendredi 28 juin – 21h), à Valenciennes (Stade du Hainaut, samedi 29 juin – 15h00) et à Rennes (Roazhon Park, samedi 29 juin – 18h30). Le match pour la troisième place se tiendra au Stade de Nice, le samedi 6 juillet (17h).

Les horaires des coups d’envoi seront toutefois finalisés à l’issue du tirage au sort final qui est prévu à La Seine Musicale, Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le 8 décembre prochain, suite les équipes opposées pour les diffuseurs TV.

Match amical à Amiens : France – Mexique 4-0

Les Bleues ont largement battu le Mexique (4-0) hier soir lors du match amical disputé au stade de la Licorne, à Amiens devant environ 8 000 spectateurs. C’est la troisième victoire en trois matchs pour l’équipe de France, avec 13 buts marqués contre aucun encaissé. Les buteuses contre le Mexique : Kadidiatou Diani (9e), Gaetane Thiney (49e) et Eugenie Le Sommer (54e, 88e).

Voir les buts : ici

Prochains matchs de l’équipe de France : contre l’Australie (8e au classement FIFA), le vendredi 5 octobre au stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne (21h). Il s’agira de leur septième opposition contre les Australiennes (2 victoires, 1 nul, 3 défaites) face auxquelles elles restent sur un succès (3-2), en mars 2014, au Tournoi de Chypre.

Les joueuses de Corinne Diacre accueilleront ensuite le Cameroun (48e FIFA), le mardi 9 octobre au stade des Alpes, à Grenoble (21h), un adversaire inédit.

Enfin, pour terminer l’année 2018, elles affronteront le Brésil (7e FIFA), le samedi 10 novembre, à l’Allianz Riviera de Nice (21h), pour la huitième fois de leur histoire (2 succès, 5 nuls). Leur dernière opposition, en septembre 2016, s’est conclue sur un résultat nul (1-1).

Ces trois rencontres seront retransmises en direct sur W9.

 

France-Suède, bon match de préparation

Après la défaite en Allemagne le 24 novembre dernier (4-0), les Bleues de Corinne Diacre ont obtenu le match nul contre la Suède le lundi 27 novembre à Bordeaux. Près de 11 000 spectateurs ont assisté à ce match amical. Pour l’occasion la sélectionneuse avait décidé de faire tourner l’effectif (Benameur – Torrent, Mbock, Renard, Karchaoui – Henry (cap.), Diallo – Diani, Jaurena, Robert – Delie). Au final, un bon résultat pour une équipe en reconstruction en vue dans la préparation à la Coupe du monde 2019 en France.

(photos : Mickaël Guay)

Alex Morgan passeuse face à Guingamp

La star Alex Morgan a effectué ses débuts avec l’OL samedi dernier face à Guingamp (3-0), lors de la 12e journée de D1 féminine. L’Américaine, titulaire au côté d’Eugénie Le Sommer, s’est distinguée par une passe décisive. L’internationale française a inscrit les deux buts avant la pause, Alex Morgan était à chaque fois sur l’action, d’abord passeuse (21e), avant de se manquer, ce qui profitait néanmoins à sa coéquipière (27e). Elle a eu aussi plusieurs occasions de marquer : d’entrée et de près (2e), puis de la tête (9e, 26e) ou encore du gauche (55e, 59e). Elle a été remplacée en fin de match (73e) par Claire Lavogez.

Une section féminine au Réal Madrid

Le président du Réal Madrid, Florentino Pérez, a tout récemment annoncé que le Real Madrid aurait son équipe féminine pour la saison 2017-2018. La Casa Blanca devrait lui allouer un budget de 15 M€ dès la première année. Soit plus que la somme de tous les budgets de Primera division Femenina actuellement.

L’équipe féminine devrait également bénéficier de sa propre présidente, en la personne de Ana Rossell, actuelle dirigeante du CD Tacon. Silvia Neid, ancienne entraîneure de la sélection allemande (2005-2016), est pressentie pour occuper le banc. Pour les transferts, Florentino entendrait faire la razzia sur le marché. Sa première recrue ? Le président madrilène espère recruter Vero Boquete, attaquante du Paris Saint-Germain. L’Espagnol désirerait faire de son équipe «la plus enviée du football féminin».